​Sénégal : des milliards FCFA débloqués pour accompagner les jeunes

SOCIÉTÉ : La Délégation générale à l’Entreprenariat Rapide des Femmes et des Jeunes DER/FJ et l’Ambassade de France au Sénégal, en collaboration avec la Banque Publique d’Investissement de France et l’Agence Française de Développement ont procédé ce lundi, au lancement du programme d’« Appui à l’Accélération des Entreprises Tech sénégalaises ». Deux (2)  millions d’euros soit 1.311.914.000 F CFA dont 1 million d’euros pour la DER/FJ et 1 million d’euros pour l’Ambassade de France, ont été mobilisés pour ledit programme. 

« La DER/FJ agit pour faire du Sénégal un territoire d’innovation. A travers le fonds de soutien à l’innovation, nous avons accompagné 415 startups à auteur de 5 milliards de F CFA en trois ans. Ce programme déroulé sur deux ans avec plusieurs structures d’accompagnements et d’incubations partenaire, aura permis une première forte action de décentralisation des interventions combinant numérique, entreprenariat, en accompagnant 116 porteurs de projet répartis en 9 régions avec 14 pôles d’incubations », a déclaré Mame Aby Sèye, Déléguée générale de la DR/FJ.
 
Poursuivant ses propos, la toute nouvelle patronne de la DER/FJ a ajouté : « Ce nouveau projet, le Fonds de Solidarité pour les Projets Innovants (FSPI) appuie à l’accélération des entreprises Tech sénégalaise et doter de 2 millions d’euros, dont 1 million d’euros pour la DER/FJ, et 1 million d’euros pour l’Ambassade de France. Ce projet en plus de financer des entreprises, entend soutenir des réseaux d’investisseurs sénégalais, mais aussi de promouvoir la visibilité des start-ups sénégalaises auprès des investisseurs du continent africain et Européens… Monsieur l’Ambassadeur de la France au Sénégal l’a dit. Il convient de rappeler que seul 2 % des levées de fonds à l’échelle mondiale concerne le continent africain, alors que l’écosystème entrepreneurial africain connaît une dynamique qui aujourd’hui est reconnu ».
 
Pour sa part, la Directrice des affaires internationales et européennes de Bpifrance, Isabelle BEBEAR, tient à souligner que « le Sénégal, troisième pays en Afrique à voir l’émergence d’une licorne l’an dernier, suscite l’intérêt des investisseurs internationaux », en restant « convaincue que la communauté digitale hébergée sur Bpifrance EuroQuity, pilotée par la DER et animée avec les acteurs de l’écosystème Tech sénégalais, permettra aux start-ups de se connecter aux investisseurs internationaux et aux autres écosystèmes en Afrique et en Europe».
 
Fort de ce constat, l’Ambassade de France au Sénégal et la Délégation générale à l’Entreprenariat Rapide des Femmes et des Jeunes, en partenariat avec la Banque Publique d’Investissement de France et le Groupe AFD s’engagent à soutenir le renforcement de l’écosystème entrepreneurial sénégalais par l’accroissement de son attractivité et de sa visibilité à l’échelle internationale à travers le lancement du projet « Appui à l’Accélération des Entreprises Tech sénégalaises ».

TW médias / Pressafrik.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.