11 bébés morts calcinés à Tivaouane: le chef de maintenance de l’hôpital envoyé en prison

Du nouveau dans l’affaire des 11 bébés morts calcinés au service de néonatalogie de l’hôpital Mame Abdou Aziz Sy de Tivaouane, le 25 mai dernier.

Fodé Dione, le chef de maintenance de l’établissement sanitaire a été inculpé pour « homicide involontaire » et placé sous mandant de dépôt, hier mardi…. 

A noter que la sage-femme Awa Diop et l’aide-infirmière Coumba Mbodj, sont également incriminées dans cette affaire. Elles ont été placées sous mandat de dépôt le 3 juin dernier. Ce, après trois retour de parquet. Elles sont poursuivies pour mise en « danger de la personne d’autrui ».

Mais finalement, le procureur a retenu la charge de « délaissement d’enfants dans un lieu solitaire » ayant entraîné la mort. 

Pressafrik

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.