« 9 militaires portés disparus, probablement détenus en otage »

SOCIÉTÉ : Après l’accrochage entre l’armée nationale et des rebelles du Mfdc, 9 «Jambars» ont été portés disparus. Ils seraient pris en otage.

L’information a été livrée par l’armée nationale. Lors de l’accrochage du 24 janvier au sud de Bwiam, 1 rebelle a trouvé la mort et 3 autres ont été faits prisonniers. Mais, la Direction des relations publiques, dans un communiqué de presse, renseigne que «9 militaires, portés disparus, seraient probablement détenus en otage par le MFDC.» Elle précise que les opérations se poursuivent pour les retrouver et sécuriser la zone.

Pour rappel, l’incident s’est produit dans le cadre d’une action de sécurisation et de lutte contre les trafics illicites, notamment contre l’exploitation criminelle du bois sur la frange frontalière avec la Gambie. L’armée renseigne que durant les cinq derniers mois, 77 camions transportant illégalement du bois provenant du Sénégal ont été immobilisés par le 5° Détachement sénégalais déployé au sein de la Force internationale en Gambie.

«Plus que jamais engagées dans leur mission sacrée de protection du sanctuaire national, les Armées continueront à s’investir sans relâche pour retrouver les disparus et pour la préservation du potentiel», assurent-ils.

TW médias / Dakarmatin.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.