À Washington, une foule pacifique défile contre les violences policières aux États-Unis

INTERNATIONAL: Plus de dix mille manifestants ont déferlé, samedi 6 juin, à Washington, dans une ambiance bon enfant pour dénoncer les brutalités policières et les injustices raciales. Une mobilisation sans précédent depuis le début du mouvement de protestation.

Une marée humaine qui descend du Congrès vers la Maison Blanche, des cortèges qui affluent depuis le Lincoln Memorial, des milliers de personnes assises sur le Mall qui respectent huit minutes de silence à la mémoire de George Floyd, des policiers débonnaires qui saluent la foule. Plus de dix mille personnes ont défilé dans la capitale toute la journée samedi et une bonne partie de la soirée dans le calme, bien souvent en famille.

Pas moins de douze cortèges différents ont convergé depuis les monuments les plus importants de la capitale vers la Maison Blanche protégée par une longue enceinte fortifiée. Mais l’atmosphère était à la fête. Washington a célébré son unité derrière le slogan, à la célébration de l’unité derrière ce slogan « Black lives matter » (Les vies noires comptent).

« Je suis surpris de voir autant de personnes blanches »

Moktar Ba, Américain d’origine béninoise, est tout sourire devant la Maison Blanche. « C’est vraiment magnifique, je suis surpris de voir autant de personnes blanches, pas seulement ici mais dans les marches partout aux États-Unis, explique-t-il. J’ai grandi ici et je n’ai jamais vu autant de Blancs. D’habitude, ils ne disent rien ou ils tournent le dos et là on dirait que tout le monde a compris. »

Lire la suite ici

T W médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.