Abdou Latif Coulibaly à Sonko : « C’est lui-même qui avait dit que ñak fayda wéssu wul… »

SOCIÉTÉ : Le ministre, secrétaire général du Gouvernement, Abdou Latif Coulibaly, se prononce sur l’affaire Sweet Beauté Spa impliquant le leader du Pastef Ousmane Sonko et Adj Sarr.

Invité sur le plateau de «Toute la vérité» sur la SenTv, M. Coulibaly a  rappelé à Sonko sa célèbre sortie. 

Selon lui, le leader du Pastef avait lui-même  déclaré que « Niakk fayda wésouwoul deiff say toxidùna naane dañuma piégé (rien n’est plus ridicule que de commettre une gaffe et de revenir crier au complot, Ndlr). D’ailleurs j’espère que ces propos ne viennent pas de lui. Et je souhaite que ces propos ne soient pas de lui. » 

S’agissant du traitement de cette information dans la presse, le journaliste indique : «Tous les journalistes sont toujours soumis à des actes de manipulation. Des journalistes disent souvent que personne ne peut les manipuler, alors qu’à chaque fois qu’une personne vient auprès de vous, sachez qu’elle tente de vous manipuler. Les gens qui viennent vers vous exploitent souvent la version des faits», enseigne-t-il. 

A signaler qu’Abdou Latif Goulibaly est le premier membre de la mouvance présidentielle à se prononcer sur cette affaire.

TW médias

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.