Accusation de viols et de menaces de mort : Ousmane Sonko sera entendu dans le fond courant avril

POLITIQUE : La machine judiciaire a été relancée comme le réclamaient les deux parties de l’affaire viol présumé et de menaces de mort. La patronne du salon Sweet Beauty a été convoquée mardi prochain au tribunal de Dakar. Ndeye Khady Ndiaye devrait faire face au juge le mardi 22 mars à 10 heures précises.

Quant au principal accusé, Ousmane Sonko, il sera entendu dans le fond du dossier courant avril, selon des informations du journal Walf Quotidien, dans sa livraison de ce vendredi 18 mars 2022.

En 2021, des manifestations sont survenues au Sénégal, à la suite de l’arrestation le 3 mars d’une des principales figures de l’opposition, le député Ousmane Sonko. Il est accusé de « viols et menaces de mort » par Adji Sarr, une employée de salon de beauté de Dakar. Ce que son camp dénonce comme une « tentative de liquidation politique » de la part du président en exercice Macky Sall.

En se rendant au tribunal suite à sa convocation Ousmane Sonko est arrêté et des heurts éclatent entre les forces de l’ordre et les sympathisants de l’opposant. Des manifestations demandant la libération de l’opposant mais aussi pour dénoncer la corruption et la cherté de la vie suivent dans les jours qui viennent et sont violemment réprimés.

Au 8 avril 2021, le bilan établi par les autorités fait état de 13 morts du côté des manifestants.

TW médias / Pressafrik.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.