Affaire des 94 milliards : La plainte de Sonko classée sans suite

POLITIQUE: Clap de fin dans la sulfureuse affaire des 94 milliards opposant le leader de Pastef, Ousmane Sonko, à l’ancien directeur national des Domaines, Mamadou Mamour Diallo.

Selon Libération, la plainte de Sonko a été classée sans suite. Le leader de Pastef accusait Mamour Diallo, Meïssa Ndiaye, Tahirou Sarr et X d’escroquerie portant sur les deniers publics, faux, usage de faux et concussion.

Le Doyen des juges, qui a rendu son ordonnance le 18 janvier dernier, a estimé que Sonko ne saurait justifier d’aucun préjudice subi directement par lui qui proviendrait de la commission des infractions en cause.

Selon lui, «même à supposer établies, les infractions susvisées ne sauraient occasionnés ou entraîner un quelconque préjudicie ni personnellement pour l’auteur de la plainte ou quiconque à l’exception de l’État.»

TW médias

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.