Algérie : le général Ahmed Gaïd Salah, puissant chef d’état-major de l’armée, est mort

Le chef d’état-major de l’armée algérienne, le général Ahmed Gaïd Salah, est mort, lundi, à l’âge de 79 ans.

C’est lui qui avait supervisé la période de transition, après la démission de l’ex-président Abdelaziz Boutflika.

Le général Ahmed Gaïd Salah, chef d’état-major de l’armée algérienne, est mort, lundi 23 décembre, à l’âge de 79 ans, a rapporté la chaîne télévisée privée Ennahar, sans autre précision.

Après la démission du président Abdelaziz Bouteflika en avril, sous la pression de la rue, le général Gaed Salah a supervisé la période de transition, qui a conduit à l’élection d’Abdelmadjid Tebboune à la présidence de la République il y a dix jours.

Les Algériens ont toutefois continué à manifester pour réclamer le départ de l’ensemble de l’élite au pouvoir et le retrait de l’armée de la vie publique.

T W médias / International

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.