Arona Ndoffène tacle le Macky

POLITIQUE : Le ministre-conseiller, Arona Coumba Ndoffène Diouf a fait une forte démonstration dans sa commune de Biscuiterie.

Face à un bain de foule, majoritairement composé des femmes scandant son nom, le ministre a attaqué le gouvernement de Macky Sall. Énumérant les problèmes que rencontre sa commune, Arona Diouf invite les autorités étatiques à agir pour enfin doter celle-ci d’un centre d’hospitalisation moderne et d’un commissaire de police.

« Comment se fait-il que la Biscuiterie qui est la 3e  plus grande commune en matière de population ne puisse pas avoir un centre hospitalier digne de ce nom et un commissariat ? Je m’adresse au Président de la République Macky Sall et aux autorités compétentes de réagir à cette demande sociale », déclare le ministre-conseiller.

Entre autres, le ministre-conseiller a évoqué un point que les habitants de la ladite localité accordent une grande importance : « le manque d’eau fréquent ». Selon le ministre, cela n’est pas une chose nouvelle dans sa localité.  « Depuis des années, Biscuiterie est confrontée à un manque d’eau », martèle-t-il. Et de poursuivre: « je me rappelle qu’à 14 ans, je portais un seau d’eau pour aller chercher de l’eau pour ma mère dans les communes environnantes. Alors, le manque d’eau de la Biscuiterie n’est pas une chose nouvelle pour nous, ça va faire déjà une cinquantaine d’années ». Par conséquent, il dénonce et crie à l’abandon. «  C’est comme si la commune de Biscuiterie ne fait pas partie du Sénégal. Elle est laissée en rade », peste Arona Coumba Diouf, lors de ce meeting.

Poursuivant, il revient sur la question de l’emploi des jeunes qui anime l’actualité du pays depuis quelques temps. M. Diouf pointe du doigt les personnes qui sont à la tête des organismes chargés de l’emploi. Selon lui, c’est le cas des structures de sa commune qui sont d’ailleurs gérer par des gens n’habitant pas dans la commune. « Les personnes qui gèrent les administrations de Biscuiterie ne sont même pas de la commune, donc ils ne peuvent pas créer de l’emploi », révèle Arona Diouf.

Devant une telle ambiance, le responsable de l’Apr a annoncé sa candidature à la mairie de Biscuiterie en perspective des prochaines élections locales. Cependant, il exhorte les militants de descendre sur le terrain afin de porter son nom dans les maisons. « Pour que j’arrive à la tête de la mairie, il faudra que vous ayez des cartes d’électeurs valables, et que chacun de vous entre dans les maisons, dans les chambres, pour mobiliser les citoyens de la commune. J’invite à une massification », harangue le ministre-conseiller.

TW médias / Rewmi.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.