Asalfo se rend sur la tombe de Papa Wemba

PEOPLE : A’Salfo, leader du groupe Magic System, par ailleurs organisateur du FEMUA a effectué le déplacement à Kinshasa, pour commémorer le sixième anniversaire de la mort de la légende Papa Wemba.

Le 24 avril 2016 sur la scène du FEMUA, Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (FEMUA) l’icône de la musique africaine Papa Wemba, passât l’âme à gauche à Abidjan en Côte d’Ivoire.

Ce 24 avril 2022, cela faisait six (6) ans que la légende de la Rumba congolaise, Papa Wemba, était décédé en plein concert.

C’est dans cette perspective que le chanteur A’Salfo, leader du groupe Magic System, par ailleurs organisateur du FEMUA a effectué le déplacement à Kinshasa.

Il s’est rendu a la tombe de Papa Wemba, au cimetière Nécropole entre Terre et Ciel où le commissaire général du FEMUA avec une délégation conduite par la ministre de la Culture Congolaise Catherine Furaha Kathungu, et une autre icône de la rumba le chanteur de Rumba Felix Wazekwa.


Après avoir déposé sa gerbe de fleurs sur la tombe de Papa Wemba, Asalfo s’est exprimé en ces termes : « C’était quelqu’un de qui j’étais beaucoup proche, quelqu’un avec qui je parlais beaucoup. Donc aujourd’hui qu’il n’est pas là, chaque fois que le temps nous permet de venir se recueillir sur sa tombe, c’est vraiment avec honneur que je viens le faire.

Et Puis Papa Wemba est tombé à Abidjan et il fallait que pour cette commémoration que je puisse venir représenter toute la Côte d’Ivoire avec le commissariat général du FEMUA.

Donc c’est quelque chose qui va se perpétuer, en tout cas, chaque année que le temps nous permettra, nous serons là pour commémorer cette journée.

Merci à Papa Wemba pour ce qu’il a fait pour l’Afrique. Et comme c’est écrit sur la gerbe de fleurs du commissariat général du FEMUA, c’est pour toujours qu’il restera gravé dans nos cœurs et dans nos mémoires« , a conclu A’Salfo.

Après le cimetière, le Commissaire général du Femua a prit part a la cérémonie de remise officielle des clés de la résidence de Papa Wemba à l’état Congolais qui l’a rachetée pour en faire un musée où seront exposés des souvenirs de l’artiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.