Assemblée nationale : cet indice qui envoie Amadou Ba et Aly Ngouye Ndiaye dans le futur gouvernement

Les membres du bureau de l’Assemblée nationale ont été élus hier, mardi. De l’avis de Les Echos, la présence ou l’absence de certaines grosses pointures de l’APR indiquent si elles resteront députés ou si elles vont rejoindre le futur gouvernement.

Désigné président du groupe parlementaire de Benno Bokk Yakaar, Me Oumar Youm ne devrait donc pas redevenir ministre. Abdoulaye Diouf Sarr, qui figure parmi les vice-présidents de l’Assemblée nationale, non plus.

En revanche, Amadou Ba et Aly Ngouye Ndiaye sont partis pour retrouver le gouvernement. Les Echos croit savoir que sinon, les anciens ministres des Affaires étrangères et de l’Intérieur seraient désignés membres du bureau de l’Hémicycle.

La formation du nouveau gouvernement doit intervenir au détour de l’installation de la 14e législature, qui est effective depuis hier, mardi, avec l’élection du bureau de l’Assemblée nationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.