Assemblée nationale : les opposants devancés par la police

Un impressionnant dispositif de sécurité a quadrillé la Place Soweto où le rassemblement était prévu.

Ils avaient sonné la mobilisation et appelé leurs militants et sympathisants à un rassemblement devant l’Assemblée nationale.

Seulement, ces opposants, regroupés dans le Front du Non, ont eu du mal à manifester leur mécontentement. En effet, un impressionnant dispositif de sécurité a quadrillé la Place Soweto où le rassemblement était prévu. En outre, toutes les artères menant à l’hémicycle ont été bouclées par les forces de l’ordre.

Et, les quelques opposants récalcitrants qui ont voulu braver la police ont été tout bonnement appréhendés. Ainsi, en plus de Guy Marius SAGNA, d’autres jeunes qui appartiendraient à la Convergence Bokk Guis Guis de Pape DIOP.

Pendant ce temps, les députés qui ont accueilli le ministre de l’Intérieur peu avant 11 heures, sont en train de procéder à l’examen du projet de loi portant modification de l’article Lo78 du Code électoral.

WALFNet

W T / Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.