Audit du fichier électoral : Les troublantes révélations sur les cartes d’électeurs non retiréesAudit du fichier électoral : Les troublantes révélations sur les cartes d’électeurs non retirées

POLITIQUE : Les experts en charge de l’audit du fichier électoral font des révélations troublantes sur les cartes d’électeurs non encore retirées.

D’après le rapport de la Mission d’audit parcouru par Source A, « il n’y a aucun contrôle et aucune transparence sur ces cartes ».

Sur 184 795 cartes stockées après la Présidentielle de 2019, 141 516 sont toujours en souffrance au niveau des préfectures et sous-préfectures.

La région de Diourbel affiche un taux de retrait de 90% suivie de la région de Saint-Louis (87%), Dakar (79%) et Matam (78%).

Sédhiou, Kédougou, Zigunchor affichent un taux de retrait de plus de 70%, tandis que Thiès, Tamba, Louga et Fatick pointent à plus de 60%.

Pendant ce temps, Kaffrine et Kaolack affichent 50% au compteur. Alors que Kolda ferme la marche avec 40%.

Les experts recommandent de mettre en place un logiciel permettant de numériser le stock de cartes non distribuées et de garder la trace de celles déjà distribuées.

TW médias

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.