BBY à Dakar : de la grosse armada à la grande débandade

POLITIQUE : A l’heure du casting, le chef de la coalition au pouvoir, Benno Bokk Yakaar (BBY), Macky Sall, avait sorti l’artillerie lourde pour enfin mettre Dakar dans le giron présidentiel.

Pour la mère des batailles, il a misé sur une véritable task-force avec comme figure de proue, le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr. Le seul à avoir échappé à la razzia de Khalifa Sall avec Taxawu Dakar, en 2014.

A côté de Diouf Sarr, trois autres ministres venaient en renforts : Zahra Iyane Thiam (ministre de la Microfinance et de l’Économie sociale et solidaire), Alioune Ndoye (Pêche et Économie maritime) mais aussi, Abdou Karim Fofana, ministre en charge du suivi du Plan Sénégal Emergent (PSE), que les Dakarois connaissent bien pour son rôle primordial dans les Cleaning days, ces journées de nettoyage de la capitale.

Sur la liste, figuraient également trois grands Directeurs généraux : Aboubacar Sadikh Beye (Port), Cheikh Bakhoum (ADIE) et Cheikh BA (CDC). Sans oublier Augustin Senghor, Président de la Fédération sénégalaise de football

Au final, malgré la grosse armada déployée, le bilan est maigre, très maigre. Seuls Alioune Ndoye, au Plateau et Augustin Senghor à Gorée tirent leur épingle du jeu.

Abdoulaye Diouf Sarr, chef de file, a été sèchement battu par Barthélémy Dias. Il ne peut même pas se consoler avec la mairie de la commune de Yoff puisque celle-ci a été raflée par un jeune premier jusque-là inconnu, Seydina Issa Laye Sambe.

Jeunes espoirs de la majorité, Abdou Karim Fofana, Zahra Iyane Thiam et Cheikh Bakhoum n’ont guère fait mieux. Le premier n’a pu venir à bout du maire sortant de Point E, Palla Sambe, la seconde a fini troisième de la course à la mairie de Sicap Liberté. Quant au Directeur de l’ADIE, il n’a rien pu faire contre le poulain de Khalifa Sall, Madiop Diop.

Directeurs généraux de sociétés publiques prestigieuses, Cheikh Ba et Aboubacar Sédikh Beye étaient en quête d’un ancrage local. Mais ni l’un ni l’autre n’ont su déboulonner les maires en place de la Médina, Bamba Fall, et de Dieuppeul Derklé, Cheikh Gueye.

TW médias

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.