​Biennale de Dakar 2022 : des photographies de femmes pionnières de l’indépendance exposées à l’UVS

En marge du vernissage organisé par l’Université virtuelle du Sénégal (UVS) à l’occasion de la 14e édition de la Biennale de l’Art africain contemporain de Dakar, Diabou Bessane a fait une présentation officielle sur le thème « Photographies des femmes pionnières de l’indépendance ».

Une exposition qui rend hommage aux « braves » femmes qui ont marqué l’histoire avant ou après les indépendances.

Après avoir réalisé dans un film documentaire la bravoure des femmes pionnières en politique « Les Mamans de l’Indépendance », la journaliste Diabou Bessane a, dans le cadre de la 14ème  édition de la Biennale Dakar 2022, fait une présentation officielle sur le thème « Photographies des femmes pionnières de l’indépendance ». D’après elle, cette exposition permet de montrer aux jeunes filles l’histoire des femmes, qui se sont battues avec engagements et patriotisme.

« Les Mamans de l’indépendance, il s’agit d’un film documentaire basé sur une recherche de 5 ans pour les femmes qui se sont battus à l’indépendance. On a pensé que ce serait une bonne occasion de le faire découvrir aux jeunes. Parce qu’aujourd’hui cette biennale à la particularité d’avoir comme thème I-Ndaffa, c’est-à-dire, on essaie de construire l’imaginaire des petites filles et des jeunes en leur montrant des références africaines des références qui viennent ici. De femmes belles, de femmes fortes, de femmes engagées qui ont fait changer les choses dans le bon sens », a soutenu la Présidente du Réseau des Journalistes Africains pour la Paix, la Sécurité et la Bonne Gouvernance.

Selon Diabou Bessane, le concept des « Mamans de l’indépendance », est « une leçon d’histoire sur les femmes pas seulement sénégalaises mais africaines. Parce qu’en cette période-là, on parlait de femme, mais en terme de mouvement, en terme d’association ».

« A la base le projet, c’est une trilogie qui devait porter sur la femme africaine, sur différentes époques. Que ce soit la femme africaine durant la période des grands empires, que ce soit avant le mouvement d’indépendance, ce qui a conduit le processus qui a conduit à l’indépendance, tout comme la femme africaine post-indépendance », a ajouté la journaliste. 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pressafrik

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.