Burkina: Damiba brise le silence et s’adresse au capitaine Traoré !

Au Burkina, 24 heures après l’annonce de la prise du pouvoir faite par Capitaine Traoré et Cie, le Lieutenant-colonel Damiba, qui était jusqu’hier président de la Transition, a rompu le silence.

Depuis hier vendredi, la situation est extrêmement confuse au Burkina. En effet, dans la matinée, des coups de feu s’étaient faits entendre non loin de la présidence. Le Lieutenant-Colonel Paul-Henri Sandaogo DAMIBA, président de la Transition, avait fait état de mouvements d’humeur de soldats, et que des discussions étaient en cours pour arrondir les angles. Mais en fin d’après-midi, le capitaine Ibrahima Traoré a annoncé la prise du pouvoir et la dissolution de certaines institutions. Aujourd’hui, c’est au tour du Lieutenant-Colonel Paul-Henri Sandaogo DAMIBA de monter au créneau.

«Je démens formellement m’être refugié dans la base française de Kamboincé. Ce n’est qu’une intoxication pour manipuler l’opinion.  J’appelle le Capitaine Traoré et compagnie à revenir à la raison pour éviter une guerre fratricide dont le Burkina Faso n’a pas besoin dans ce contexte. J’invite enfin les populations civiles à rester calmes chez elles», a publié la présidence du Faso, comme étant un message du «Président du Faso.»

Dans le texte, il déclare que les évènements qui se produisent, en ce moment au Burkina, «sont à l’origine de diffusion d’informations mensongères, savamment orchestrées et  distillées dans le but de manipuler les populations en les instrumentalisant pour des causes étrangères et au détriment de l’intérêt supérieur de la Nation.»

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.