Campagne électorale : Violences à Mbour et à Dagana

POLITIQUE :  Après la Médina et Guédiawaye, les démons de la violence électorale se sont étendus à Mbour et Dagana.

Sur la petite côte hier, les partisans de Yéwi Askan Wi et de Benno Bok Yakaar se sont violemment affrontés au quartier Tefess de Mbour. Cinq blessés ont été dénombrés dont 2 graves.

«Ils sont venus devant chez moi. Ils nous ont agressés. Et ceux qui étaient avec Abdoulaye Tall étaient de gros bras. Ils étaient venus dans la provocation. Ils m’ont pris ma perruque, mon bracelet, ils m’ont blessée à la main et au visage», a accusé Sira Ndiaye, député à l’Assemblée nationale. Elle annonce avoir déposé plainte au commissariat urbain de Mbour.

De son côté, Abdoulaye Tall, le responsable local de Yéwi Askan Wi à Mbour se défend: «Nous avons identifié nos assaillants. Madame Sira Ndiaye est donneuse d’ordre, c’est elle qui a donné ordre à ses militants de nous attaquer. Nous cherchons des certificats médicaux pour aller porter plainte», a-t-il indiqué au micro de la Rfm.

Du côté de Dagana aussi, c’est l’argument des muscles qui a terni la campagne. Dix blessés ont été enregistrés dans les affrontements entre les militants de Oumar Sarr de benno Bok Yakaar et de Moustapha Sarr du mouvement Gokh Bi.  Deux personnes ont reçu des coups de couteau.

TW médias

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.