Casamance : des tirs à l’armes lourdes entendus…

SOCIÉTÉ : Des tirs à l’armes lourdes tonnent depuis ce mardi matin aux environs de 7 heures dans la commune de Kaour sur le long de la frontière sénégalo-bissau-guinéenne.

Pour l’heure on ignore les raisons. Les populations de cette partie sud du pays sont dans la panique. Selon nos sources, elles pourraient prendre le chemin de l’exil si le calme n’est pas revenu dans la zone. Nous y reviendrons 

TW médias

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.