Casamance: Le Chef de l’armée « prédit » la mort de la rébellion et annonce la couleur

POLITIQUE : Cheikh Wade, le Chef d’Etat-major général des armées, s’est rendu à Bignona où il a parlé aux troupes qui ratissent le sud du pays, menant un combat farouche contre les rebelles du Mfdc dont ils ont repris les bases. L’autorité militaire a tenu un discours musclé, informe iGFM.

«Plus on ira dans le temps, plus vous vous rendez compte que cette organisation est vouée à l’échec et à une mort lente mais certaine. Et le processus est irréversible, les faits le prouvent et les actions vont se poursuivre. Ce n’est pas encore la fin des opérations. Nous sommes dans une campagne qui prendra le temps qu’il faut pour vraiment régler ce problème qui handicape le développement de la Casamance. »

Intransigeance du chef des « Jambars »

« Cette situation est terminée. Nous ne voulons plus et ne devons plus accepter pareille situation. C’est le message fort que je vous lance. Quel que soit l’endroit sur ce territoire national, toute bande organisée qui défie la République sera traquée et détruite. Et nous sommes décidés à mettre les moyens. Le niveau de soutien qu’on a mobilisé ici on ne l’a jamais mobilisé dans une opération militaire. Je sais de quoi je parle. C’est lma cinquième opération dans le nord Sindian. »

Leral.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.