Colère des populations de Pata et environs

SOCIÉTÉ : L’espoir s’est fondu comme du beurre au soleil. Les populations de Pata et de Médina Yoro Foulah qui espéraient que le président Macky Sall allait tenir sa promesse de désenclaver le département en bitumant la route, sont rouges de colère.

L’arrêt des travaux et le démantèlement des bases de Pata et de Niaming de l’entreprise qui s’occupait des axes routiers Pata-MYF-Fafoucourou-Dabo, ont fait monté au créneau les jeunes de Pata. Face à la presse hier, les jeunes considèrent le départ de l’entreprise comme un mépris du gouvernement à l’endroit des citoyens de cette partie de la région de Kolda qui tarde à avoir un mètre de route bitumée.

En plus du bitumage, le responsable des jeunes de Pata, Chérif Baldé souligne qu’une seule commune du département de MYF est électrifiée, le centre de Santé de MYF n’est que de nom et les jeunes sont au chômage. Ainsi, les populations de Pata et environ exigent du gouvernement le redémarrage immédiat et sans condition des travaux de bitumage, l’électrification des communes de Pata, Kéréwane, Niaming, Ndorna etc., la transformation du poste de santé de Pata en centre de santé et la construction d’un centre de formation.

TW médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.