Concours Général 2017: Le lycée «Limamoulaye» 1ER établissement du Sénégal

la cérémonie de remise de prix se tiendra le 20 Juillet 2017 au centre de conférence internationale Abdou Diouf de Diamniadio, avec comme marraine Aminata Sow Fall.

Clap de fin pour l’édition 2017 du Concours General qui a vu le lycée Limamoulaye de Guediawaye occuper la première place avec 21 distinctions. Mais la  révélation  de cette édition est le lycée privé technique Amadou Sow Ndiaye de Saint-Louis, classé 4e. C’est ce qu’à déclaré le ministre Serigne Mbaye Thiam qui a fait face a la presse hier. Et par la même occasion, le ministre a précisé que la cérémonie de remise de prix se tiendra le 20 Juillet 2017 au centre de conférence internationale Abdou Diouf de Diamniadio, avec comme marraine Aminata Sow Fall.

Le concours général a fini de livrer son verdict avec comme meilleur élève de cette édition 2017, Sammy Davis Yann Ombandza de la série L du Prytannée militaire Charles N’Tchoréré de Saint-Louis. La deuxième place est revenue à El Hadj Abdoul Aziz Dabakh  Kane de la série S1, élève au lycée privé technique Amadou Sow Ndiaye de Saint-Louis. Et en troisième position vient Mohamed Dieng  de la série S1, élève au lycée Thierno Seydou Nourou Tall.

Pour ce qui est du classement des établissements, c’est le Lycée Limamoulaye de  Guediawaye qui occupe la plus haute marche du podium pour cette édition 2017  du Concours General, devant le Prytanie militaire de St Louis et la Maison d’éducation Mariame Ba de Gorée. Serigne Mbaye Thiam se dit très satisfait par rapport aux résultats du précédent concours. Sur ce il a rappelé l’objectif du Concours qui est de distinguer et de primer les meilleurs élèves des lycées d’enseignement général et technique, aussi bien du public que du privé.
Le concours général permet, dit-il, « d’évaluer des candidats issus des classes de Première et de Terminale sur des épreuves conformes aux programmes officiels, mais dont le niveau d’exigence et de difficulté dépasse celui des épreuves classiques ». Par ailleurs la Direction de l’Enseignement moyen secondaire général (DEMSG)  a assuré la logistique et participe à la délibération. Cette année, celle-ci s’est tenue le samedi 17 juin 2017 à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Etaient présents, le Directeur de l’Office du Baccalauréat et ses agents, le Doyen de l’Inspection générale de l’Education et de la Formation (IGEF) et ses collègues des différentes disciplines, le Directeur de l’Enseignement moyen secondaire général et ses agents, des représentants de chefs d’établissement et de professeurs.
Pour ce qui est du déroulement du Concours général, édition 2017 qui s’est globalement passée dans de bonnes conditions et l’organisation a été satisfaisante. Les Inspecteurs généraux de l’Education et de la Formation  (IGEF) ont estimé que les sujets ont été d’un niveau d’exigence conforme aux épreuves habituelles du Concours général, même si, il faut le rappeler, des soupçons de fuite, non avérées après enquête, ont pesé sur un des sujets de l’épreuve de mathématiques de la classe de Terminale. Mais comme le sujet objet de ces soupçons ne répondait aux exigences de « sujet inédit et original » et en vue de préserver la crédibilité du Concours général, l’épreuve de mathématiques de Terminale a été reprise malgré les coûts induits, soutient le ministre.
Pour cette année, le concours général a connu une hausse avec 3023  candidats inscrits contre 2564 en 2016, 2725 ont effectivement composé dans les vingt-huit (28) disciplines. En Première, ils sont au nombre de 1473  et en Terminale de 1252. Au terme des délibérations du jury présidé par le Doyen de l’IGEF, les statistiques générales des résultats sont  présentées comme suit avec 148 distinctions décernées pour cette année dont 25 prix pour les candidats des classes de première contre 17 prix en 2016.
En ce qui concerne les classes de terminal, 15 prix ont été  décernés. Pour rappel, le Concours général date de 1980, dont l’organisation pédagogique est confiée à l’Office du Baccalauréat, en collaboration avec les Inspecteurs généraux de l’Education et de la Formation  (IGEF) des disciplines concernées. Ces derniers choisissent les sujets sur la base des propositions faites par des professeurs expérimentés. Pour pouvoir être proposé et présenté par son établissement au Concours général, le candidat doit avoir une moyenne semestrielle supérieure ou égale à 14/20 dans la discipline dans laquelle il est présenté. Précisons qu’aucun prix en philosophie n’a été décerné.
T W / Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.