Date du début du Ramadan : Les scientifiques contredisent la CONACOC

SOCIÉTÉ : Dans un communiqué daté hier, mercredi 23 mars, la Commission nationale de concertation sur le Croissant Lunaire (Conacoc) a déclaré qu’elle allait observer la lune le samedi 2 avril prochain. Ce qui veut dire, de fait, que la Conacoc observera le jeune soit le dimanche 3 avril, soit le lundi 4 avril. Pourtant, d’après les calculs astronomiques des scientifiques, le croissant lunaire sera bel et bien visible dans une partie de l’Afrique dès le vendredi 1er avril.

A travers un communiqué de presse daté du 13 mars et relayé par le groupe Franceinfo, le CFCM (Conseil français du culte musulman), instance représentative de l’Islam en France, a annoncé la date astronomique de début du mois de ramadan : « Conformément aux données scientifiques, la conjonction de la nouvelle lune de Ramadan 1443H aura lieu le 1er avril 2022 à 06h24 heures (UTC). La visibilité de la lune sera possible le même jour sur le continent américain et une partie du continent africain », a affirmé le bureau de l’instance, qui déclare ensuite que le « samedi 2 avril 2022 est le premier jour de Ramadan de l’année 1443H » (en France).

Mais ce qui retient notre attention, c’est la phrase : « La visibilité de la lune sera possible le même jour sur le continent américain et une partie du continent africain ». Ce qui veut dire qu’il y a des chances que le croissant lunaire soit visible au Sénégal ou dans la sous-région dès le vendredi 1er avril, faisant du samedi 2 avril, par conséquent, le premier jour du ramadan. Pourtant, malgré ces prédictions des scientifiques, la Conacoc n’observera pas le croissant lunaire le vendredi 1er avril, mais seulement le samedi 2 avril.

Nous en sommes au stade de probabilité de la part de scientifiques, certes, mais ces probabilités devraient pousser les imams de la Conacoc, au moins, à observer la lune au Sénégal à partir du vendredi 1er avril et non le samedi 2 avril. Après tout, plusieurs pays se fient aux données scientifiques pour déterminer la date du début du ramadan. Le vendredi 1er avril, si le croissant n’est pas aperçu, il serait alors normal de ne pas jeûner le samedi et attendre les résultats de l’observation du samedi soir (et probablement jeûner le dimanche 3 avril).

Mais observer la lune le samedi, alors qu’il y a des chances que le croissant lunaire soit aperçu en Afrique dès le vendredi, risque de créer la division sur la date du début du ramadan. Les dernières années nous l’ont montré, plusieurs sénégalais ne débutent pas le ramadan le même jour.

TW médias

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.