Diffusion de fausses nouvelles : Fadilou Keïta envoyé en prison

Après un double retour de parquet, Fadilou Keïta, membre du cabinet du leader de Pastef Ousmane Sonko, vient d’être placé sous mandat de dépôt.

Le coordonnateur du « Nemeeku Tour » a été envoyé en prison par le doyen des juges, selon son avocat Me Abdoulaye Tall, contacté par Seneweb.

Il est reproché au fils de l’ancienne présidente de l’Office national de lutte contre la corruption (Ofnac), Nafy Ngom Keita, d’avoir «accusé ouvertement l’État du Sénégal d’avoir fait disparaître le gendarme Didier Badji et le militaire Fulbert Sambou, avant de maquiller leur mort en noyade au Cap Manuel.

Rappelons que l’adjudant-chef Didier Badji assurait la sécurité rapprochée de Nafi Ngom Keïta. «J’espère juste qu’ils n’ont pas tué mon frère», a-t-il écrit dans un texte publié au lendemain de la disparition de ce dernier, en compagne du Sergent Fulbert Sambou dont le corps a été retrouvé et inhumé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.