Directive présidentielle : désormais tous les malades seront pris obligatoirement en charge aux urgences

Première conséquence du discours de fin d’année du Chef de l’Etat : le ministre de la santé tape enfin sur la table et organise l’accueil des malades dans les hôpitaux.

C’est par une circulaire qu’Abdoulaye Diouf Sarr a donné les instructions pour la gestion des urgences. Désormais, aucun hôpital ne peut rejeter un malade en urgence ; si la structure n’a pas de place, c’est la responsabilité de l’hôpital de gérer la référence du malade dans une autre structure et de le transporter par ambulance obligatoirement.

Le ministre exige que les médecins et personnels de garde soient accessibles H24 au téléphone pour la gestion des urgences. Les numéros de téléphone devront aussi être communiqués à l’ensemble des structures de santé…

T W médias / Santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.