Education : Les parents d’élèves prêts à déposer une plainte contre les écoles privées

SOCIÉTÉ : Le différend qui oppose l’association des parents d’élèves aux écoles privées risque de prendre une tournure judiciaire.

Les écoles privées réclament le paiement des trois derniers mois de l’année scolaire 2020, impacté par la pandémie du Coronavirus.

Une situation qui indigne fortement l’association des parents d’élèves. Selon cette dernière, les parents ne devraient pas payer les mois d’Avril, Mai, et Juin passés, car les enfants n’ont rien appris pendant ce temps.

Les enseignants étaient en réunion ce Lundi  09 Novembre 2020 avec leur ministère de tutelle, représenté par le Directeur de la Formation et de la Communication, Mamadou Moustapha Diagne, qui souligne que « les écoles n’ont pas le droit de procéder à la rétention des bulletins de notes et des certificats de scolarité. Ceci est illégal et les parents sont dans leur droit d’assigner toute école qui le fait devant les juridictions », rapporte le quotidien L’Observateur, dans sa parution du jour.

Les syndicats et associations des parents d’élèves sont tous tombés d’accord sur l’illégalité de cette situation. Le président de l’association des parents d’élèves de l’établissement « Petite école protestante »,  Saliou Mbengue,  de dire que « la mesure prise par les écoles privées ne passera pas. Nos enfants n’ont pas étudié durant ces trois mois. Pour compenser les pertes de recettes, l’Etat leur a accordé une subvention, et cet argent devait servir à boucher les pertes de recettes subites. Non seulement, elles ont reçu la subvention, mais elles continuent à réclamer trois mois de scolarité qui sont indus. C’est de l’arnaque. Nous allons assigner en justice toutes les écoles privées qui ont eu à encaisser les trois mois de scolarité des parents» martèle-t-il.

TW médias / igfm.sn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.