Education : les syndicalistes continuent de paralyser le système, malgré le cri de détresse des élèves

SOCIÉTÉ : Les cris de détresse des élèves ne font pas reculer les enseignants du Cusems-Saems qui comptent dérouler un 7e plan d’action. Les syndicalistes comptent décréter, à partir de ce lundi 31 janvier, un débrayage à 9 heures, suivi d’une Assemblée générale d’établissements.
 
Il est également prévu, les mardi 1er et mercredi 2 février, un débrayage à partir 9 heures. Par contre, le jeudi 3 février, ce sera une grève totale, renseigne la note. Les syndicalistes de l’enseignement comptent organiser une marche nationale des enseignants du Sénégal, le jeudi 17 février 2022, à Ziguinchor, dans le sud du Sénégal.
 
Dans un communiqué, ils maintiennent le « boycott de toutes les évaluations (évaluations harmonisées, devoirs et compositions du 1er semestre), des activités d’éducation physique et sportive et des activités de cellules pédagogiques ».
 
Le Cusems-Saemss est en mouvement d’humeur depuis presque deux mois.

TW médias / Pressafrik.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.