Élections : Seydou Diouf prône le couplage des Législatives et de la Présidentielle

POLITIQUE : « J’estime que nous devons avoir une réflexion sur le séquençage des élections. Si l’on maintient les locales en 2021, les législatives en 2022 et la présidentielle en 2024, le pays n’aura pas le temps de travailler ».

Ces mots sont du Secrétaire général du Parti pour le progrès et la citoyenneté (PPC), par ailleurs, député à l’Assemblée nationale. Seydou Diouf se dit favorable à un réaménagement du calendrier électoral. Dans cette optique, il a proposé le couplage des élections y compris la présidentielle de 2024 avec les législatives qui sont prévues en 2022. Selon lui, aucune option ne doit être écartée afin de rationaliser les dépenses.

« Je pense que si le contexte l’exige, pourquoi pas ? Si on doit faire les élections locales, on ne connaît pas encore la date. Est-ce que cela va engendrer la tenue des Législatives. Est-ce qu’il faut faire Locales et Législatives ensemble ? Cela peut être une option. Une autre pourrait exister et c’est celui de dire qu’on n’a qu’à tenir les Locales en 2022 et essayer de voir comment coupler les élections législatives à la Présidentielle de 2024 pour éviter que notre pays connaisse une élection législative à mi-mandat par rapport à la présidentielle. Ce qui pourrait avoir des conséquences sur le fonctionnement des institutions », a-t-il avancé, ce 31 janvier, dans l’émission Jury du Dimanche.

Avec le calendrier républicain, l’idéal aurait été que toutes les élections se tiennent à date échue. Cependant, le député de Benno Bokk Yakaar (BBY), Seydou Diouf « les exigences d’acteurs font que quelque part, il est difficile de vouloir tenir les élections à date indiquée et en même temps satisfaire les revendications des acteurs politiques ».

TW médias

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.