Eliminatoire Can 2022 : Le coaching d’Aliou Cissé décrié

SPORTS : Le Sénégal recevait l’Eswatini au stade Lat Dior de Thiès. Un match comptant pour la 6ème et dernière journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2022.

Le Sénégal termine mal les éliminatoires. Les Lions ont été tenus en échec par l’équipe d’Eswatini (1-1), de même face au Congo vendredi passé.

Les Lions du Sénégal l’ont échappé belle. Les hommes de Aliou Cissé ne sont pas passé loin de la honte absolue face à l’Eswatini (1-1), 153e au dernier classement FIFA, mardi 30 mars au stade Lat-Dior de Thiès. Les visiteurs ont rapidement ouvert le score, après seulement quatre minutes de jeu, l’Eswatini trouve le chemin des filets sur une superbe frappe du pied gauche de l’attaquant de l’attaquant Sabelo Gamedze (4’, 0-1), le gardien de but des Lions n’a rien pu faire.

Face à des visiteurs qui menaient dès l’entame, l’équipe de l’Eswatini est restée sur ses marques en montrant une agressivité en défense. Les joueurs sénégalais n’ont pas trouvé des arguments solides pour tromper la vigilance du gardien de l’Eswatini. Pas de tirs cadré après 45 minutes de jeu.
En apportant des changements en deuxième période, Aliou Cissé fait entrer Sadio Mané et Keita Baldé. Les deux joueurs ont apporté du tonus dans l’attaque des Lions.  Malgré les nombreuses occasions, les joueurs sénégalais peinent à concrétiser les énormes occasions.

A la 92ème minutes de jeu, Sadio Mané trouve le ras du poteau. Dans les dernières minutes du temps additionnel, le défenseur Cheikhou Kouyaté profite d’une maladresse du portier de l’Eswatini pour marquer le but salvateur (90+6 ,1-1).

Il ne s’en est fallu que d’une poignée de secondes pour que les vice-champions d’Afrique, ne s’inclinent face à l’Eswatini, 153e au dernier classement FIFA. Les Lions du Sénégal, longtemps incapables de cadrer la moindre frappe durant la rencontre.

Un système de jeu décrié

Malgré leur statut de première nation africaine de football et 20ème au dernier classement FIFA, les Lions du Sénégal n’ont pas passé loin de la honte. Le système 3-5-2 mis en place par Aliou Cissé fait défaut. Les joueurs ont du mal à s’adapter au système. Il n’a pas encore porté ses fruits. Sur les deux derniers matchs des éliminatoires, l’équipe nationale du Sénégal a pris deux points sur six possibles.

TW médias

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.