Expulsés par l’Algérie, 115 Sénégalais en galère dans le désert nigérien

115 Sénégalais seraient actuellement bloqués au Niger dont 70 à Agadès et 45 autres à Arlit, après leur expulsion de l’Algérie depuis plusieurs mois, a indiqué dans un communiqué conjoint, la Ligue sénégalaise des droits humains (Lsdh), la Rencontre africaine pour la défense des droits de l’Homme (Raddho) et Amnesty international Sénégal, dont le journal Le Quotidien a obtenu copie.

Préoccupées par cette situation de «détresse» que vivent ces Sénégalais au Niger, les 3 organisations «exhortent» l’Etat du Sénégal à prendre des mesures urgentes, en rapport avec l’Organisation internationale des migrations (Oim), pour diligenter leur retour au Sénégal. «L’Etat doit diligenter le rapatriement du Niger des ressortissants sénégalais expulsés du Maghreb», demande Seydi Gassama et Cie.

Selon des informations recueillies auprès de leurs représentants, informe le communiqué de presse conjoint, «il y aurait des malades parmi ces personnes».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.