Fleuve Sénégal-Risques de débordements d’eau : Situation critique à Matam

Ce lundi 22 août , le ministère de l’eau et l’assainissement alertait les populations sur des risques de montée des eaux avec des risques de débordements. La mise en garde concernait les riverains du fleuve Gambie en raison du niveau de l’eau qui se rapprochait de la côte d’alerte (7 mètres) dans la station de Kédougou. Quant au fleuve Sénégal, les indicateurs étaient jugés « moins préoccupants »

Quelques jours plus tard, la tendance semble s’être inversée. En effet, un autre communiqué du ministère de l’eau publié ce samedi indique que les dernières données hydrologiques font état d’une tendance baissière dans le Fleuve Gambie à Kédougou, Mako et Simenti. Il est légèrement en hausse à Gouloumbou sans être préoccupant car encore loin de la côte d’alerte.

Par contre, les données concernant le fleuve Sénégal recueillies ces dernières heures au niveau de la station hydrométrique de Matam indiquent une montée progressive qui se rapproche de plus en plus de la cote d’alerte qui est de 08 mètres. La note précise que le niveau de l’eau, qui était à 6,69 mètres le 24 août à 18 heures à la station de Matam, est monté à 7,40 mètres ce dimanche 27 août 2022 à 10 heures.

A titre préventif, le ministère de l’Eau prévient les populations que si la tendance actuelle se poursuit dans les prochaines heures, des débordements du cours d’eau pourraient survenir dans cette localité.

« Compte tenu de ces informations, les populations riveraines et les porteurs d’activités aux abords du fleuve Sénégal sont invités, parallèlement aux diligences que l’Etat aura à entreprendre, à observer une vigilance maximale et à prendre toutes les dispositions nécessaires pour se prémunir d’éventuels dégâts qui seraient liés au débordement du cours d’eau », dit le communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.