François Mancabou inhumé ce mardi

François Mancabou, supposé élément des ‘’Forces spéciales’’ a été inhumé ce mardi. « Nous sommes allés aujourd’hui accompagner notre frère François Mankabou à sa dernière demeure et soutenir sa famille, sa communauté mancagne en ces moments difficiles de tristesse, de douleur », informe Guy Marius Sagna. 

Le désormais député élu a exigé que lumière soit faite pour élucider les circonstances de son décès. « Nous exigeons à nouveau lumière et justice sur les conditions inhumaines, cruelles et dégradantes ayant causé la mort de notre frère François Mankabou ». 

Il avait été interpellé à son domicile le 17 juin 2022, jour d’une marche annoncée par l’opposition regroupée au sein de la Coalition Yewwi askan wi (Yaw). François Mancabou est soupçonné de faire partie des éléments d’un groupe appelé «Force spéciale» qui auraient commis divers actes de sabotage d’infrastructures publiques et planifié des actions terroristes et de subversion. 

A l’issue de l’enquête de police, Mancabou n’avait pu être déféré avec ses autres compagnons arrêtés, car il était interné en urgence à l’hôpital pour cause de graves blessures subies pendant son séjour dans les locaux de la police. Il a malheureusement fini par succomber le 13 juillet 2022.

Le Procureur de Dakar, Hamady Diouf, a déclaré à la presse, le 14 juillet 2022, que François Mancabou se serait fait mal lui-même en cognant les grilles et murs de sa cellule et qu’une enquête est ouverte pour faire toute la lumière sur cette affaire.

Mais la famille de François Mancabou ne croit pas à cette version. Elle défend que ce dernier est décédé de tortures qu’il aurait subies lors de sa garde à vue.

Pressafrik

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.