Gambie : L’ancien directeur de la NIA et 4 agents condamnés à mort

Le verdict est tombé hier à Banjul. L’ancien directeur de l’Agence nationale du renseignement (NIA), Yankuba Badjie et quatre de ses agents ont été condamnés à mort par la justice gambienne.

Il s’agit de Saikou Omar Jeng, ancien directeur des opérations NIA, Baboucarr Sallah, Tamba Masireh et Lamin Darboe. Cependant, d’après nos confrères gambiens de kerrfatou.com, Haruna Susso a été plus chanceux. Il est acquitté par la cour. L’ancien directeur adjoint de la NIA, Louis Gomez est décédé avant l’achèvement du procès. Yankuba Badjie et Cie sont reconnus coupables du meurtre de Solo Sandeng, un responsable du parti UDP, en avril 2016.

Au total, ils étaient jugés pour 25 chefs d’accusation allant du meurtre, des atteintes graves, de la complicité, du complot en vue de commettre un crime, de la préparation frauduleuse d’un certificat de décès, de la falsification, de la fabrication de documents sans autorisation, de la fabrication de preuves, de la désobéissance à la loi et de l’enlèvement.

Pour rappel, l’Agence nationale du renseignement (NIA) a été créé par l’ancien Président Yahya Jammeh

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.