Guinée : 58 partis menacent de faire face aux militaires

INTERNATIONAL : La tension reste vive en Guinée entre les militaires du Cnrd et la classe politique. 58 partis politiques ont signé une déclaration commune pour menacer de croiser le fer avec la junte dirigée par Mamady Doumbouya.

« Ils se réservent le droit d’user de tous les moyens légaux, y compris les manifestations pacifiques dans les rues et sur les places publiques (…) Ils appellent le peuple à se tenir prêt à répondre, le cas échéant, aux mots d’ordre qui seront lancés à cet effet », lit-on dans la déclaration publiée en intégralité par Guineenews.

En fait, les politiques dénoncent « la vision unilatérale du Cnrd dans la conduite de la transition et des affaires publiques ». Cellou Dalein Diallo, Sidiya Touré et Cie affirment que «l’inclusivité et la justice, cœur de la profession de foi du CNRD à sa prise du pouvoir, ne semblent plus être la boussole de son action politique ».

Ils fustigent ainsi de graves dysfonctionnements qui entravent la conduite réussie de la transition. Les politiques accusent les militaires de s’écarter progressivement des principes de l’Etat de droit et tardent à définir une feuille de route pour la transition.

Cellou Dalein Diallo et Sidiya Touré, exclus de leur maison dans le cadre de la récupération des biens de l’Etat, soutiennent que cette campagne est menée « de manière discriminatoire, violente et en dehors de toutes règles et procédures légales ».

Les politiques ajoutent que les militaires ne sont pas habilités pour prendre certaines décisions. « Seules des institutions, issues d’élections libres et transparentes, auront la puissance de la légalité et de la légitimité pour engager les réformes nécessaires… »

TW médias

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.