Hausse prix électricité, Libération de Guy et Cie : Ñoo Lànk déterminé à poursuivre le combat

Après la forte mobilisation contre la hausse du prix de l’électricité et pour la libération de Guy Marius Sagna et Cie, le collectif Ñoo lank a fait face à la presse pour montrer sa détermination à aller jusqu’au bout du combat.

« La lutte ne fait que commercer. Elle exige une forte détermination pour arrêter ces agressions contre le pouvoir d’achat des Sénégalais. C’est pourquoi, nous appelons les Sénégalais à rester vigilants et mobilisés jusqu’à la satisfaction de nos revendications : le retrait pur et simple de la mesure d’augmentation du prix de l’électricité et la libération immédiate et sans condition des camarades qui ont marché pour exprimer leur opposition à cette décision scélérate », a déclaré le coordonnateur du collectif Ñoo lànk, Aliou Sané.

Ils ont aussi rappelé que la hausse des tarifs de l’électricité intervient après d’autres mesures dont le resserrement du contrôle douanier contre les importateurs, ayant abouti à l’augmentation des coûts des produits importés, l’augmentation des prix à la pompe de l’essence et du gasoil, la hausse des prix des denrées de première nécessité, etc.

Le collectif menace de continuer son chemin en restant droit dans ses bottes, dans une démarche pacifique, populaire et centrée sur la défense du pouvoir d’achat et la dignité des ménages, « rudoyée par la crise financière de l’Etat ».

Le collectif renouvelle son appel à tous les citoyens mus par cet unique objectif, pour consolider une plateforme générale et efficace de défense des ménages, dans ces moments périlleux où, selon le collectif, l’Etat cherche de l’argent désespérément et n’a d’yeux que les poches des familles pour compenser ses échecs.

Ainsi, les camarades de Guy Marius ont donné rendez ce vendredi pour une manifestation pacifique.

T W médias / Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.