Karim WADE annonce qu’il va traîner Madiambal DIAGNE en Justice

l’ancien ministre d’Etat, par la voix de ses avocats, annonce qu’il va porter plainte pour diffamation…

Le titre du journal Le Quotidien de ce mardi 27 : « une mule de Karim tombe à Dakar » et le contenu de l’article qu’il accompagne ont fini de faire sortir Karim WADE de son mutisme qatari.

En effet, l’ancien ministre d’Etat, par la voix de ses avocats, annonce qu’il va porter «plainte pour diffamation et calomnies contre les auteurs de cette machination, le directeur de publication du journal « le Quotidien » ainsi que l’auteur de l’article Madiambal DIAGNE, propriétaire du journal ».

Pour les avocats du fils de Me Abdoulaye WADE, ce n’est pas par hasard  si, «exactement un an, jour pour jour, après la sortie de prison de Karim Wade et son expulsion du Sénégal, une « information » rapportée par le journal « le Quotidien » réputé proche du Palais, fait état de l’arrestation d’une personne en provenance d’un pays du Golfe arabique qui détiendrait pour le compte de Karim WADE des documents et autres moyens bancaires dans des valises portant le sceau du Qatar ».  Selon eux,  il y a une relation entre la publication de cet article et l’arrivée imminente de Me Abdoulaye WADE, tête de liste de la Coalition Gagnante Wattu Sénégal, au Sénégal.

En somme,  renseignent les avocats, «Karim WADE dément catégoriquement ces accusations et ces insinuations fabriquées de toutes pièces qui portent atteinte à son honneur et à sa réputation ». Et de poursuivre que «ces manœuvres, ces machinations fantaisistes et menaces » n’empêcheront pas au candidat du PDS d’exercer pleinement ses droits constitutionnels et politiques pour se présenter à l’élection présidentielle de 2019 contre le chef de l’Etat Macky SALL ».

WALFNet

LIRE LA SUITE

T W / Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.