La crise du Covid 19: La fin d’une autre histoire ?

CONTRIBUTIONS: L’entrée de cet infiniment petit qui fait l’effet de l’éléphant dans le magasin de porcelaine planétaire invite à la redéfinition des paradigmes d’une autre civilisation humaine fondée sur la solidarité

La pandémie du Covid 19 a pris les proportions d’un phénomène sans précédent dans l’histoire de l’humanité. ‬Jamais une crise sanitaire ne s’est propagée avec une telle violence affectant non pas un pays, une région mais tous les continents. ‪Fukuyama avait-il parle trop tôt? ‬

‪Les conséquences de cette tragédie montrent la vanité du triomphe du néolibéralisme arrogant, les plaies béantes des modes de gouvernance à l’échelle globale et nationale, les artifices des taux de croissance et d’émergence qui laissent en rade l’humain.L’entrée de cet infiniment petit qui fait l’effet de l’éléphant dans le magasin de porcelaine planétaire invite à la redéfinition des paradigmes d’une autre civilisation humaine fondée sur la solidarité. ‬

Nous ferions fausse route en réduisant cette tâche nouvelle à un simple effacement ou à une réduction de dettes…il est question plutôt de réviser fondamentalement les conditions et finalités de la dette. Bâtir un système de relations politiques économiques et sociales plus juste. Du Business as usual nous exposera à une plus grande catastrophe à l’avenir.‬

Il faut en finir avec cette Histoire aussi pour une autre Histoire plus belle à la dimension de tout l’humain dont le Covid 19 a illustré l’identité fondamentale face à la stupidité des discours racistes, xénophobes et « exclusivistes » de tout acabit.

Abdoulaye Bathily
T W médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.