La Une des Quotidiens du samedi 09 décembre 2017

Images

Les piques de l’As samedi 09 décembre 2017

Vote sans débat

A quelques jours de la clôture du marathon budgétaire, les parlementaires, visiblement éreintés, ne veulent plus soumettre les ministres à cette épreuve fastidieuse de questions-réponses. Hier, après le vote houleux du projet de budget du ministère de Abdoulaye Daouda Diallo, l’Assemblée a demandé à voter sans débat le budget de la ministre de la Femme, mais certains parlementaires ont opposé leur véto. Finalement, le budget de Madame Guèye a été adopté par la majorité après quelques joutes verbales. Puis, vient celui du ministre de l’Industrie et des petites et moyennes industries. Moustapha Diop, dit-on, bien préparé à défendre son département et à décliner sa vision devant l’Assemblée n’a pas eu besoin de le faire. Le député Awa Guèye indiquant qu’il avait bien défendu son projet en commission, a invoqué le temps (en cas de débat, il risquait de terminer après minuit), a demandé le vote sans débat du projet de budget du ministre et maire de Louga. Ousmane Sonko invoquant un texte du règlement intérieur s’y opposa, mais la proposition a été mise au vote. Conséquence, l’Assemblée a adopté à la majorité écrasante le projet de budget du ministère de l’Industrie et de la petite et moyenne industrie sans débat.

Toussaint Manga s’entête…

Le jeune député libéral a vraiment chauffé hier l’hémicycle. Lors de son intervention, il a jeté des pierres dans le jardin du ministre des Infrastructures, des Transports Terrestres et du Désenclavement. En plus de jeter le discrédit sur Abdoulaye Daouda Diallo, Toussaint Manga n’a pas voulu quitter le pupitre, prétextant être interrompu par des députés de la majorité au moment où il tenait son discours. Le jeune député du PDS a refusé catégoriquement de rejoindre son siège malgré l’intervention de ses collègues. Toussaint Manga s’est entêté refusant de rejoindre sa place malgré les supplications du député Mariama Mané. Il a finalement cédé sous les huées des députés de la majorité.

Me Madické Niang trébuche

Plus de peur que de mal pour le président du groupe parlementaire liberté et démocratie, Me Madické Niang qui a trébuché de façon spectaculaire en quittant le pupitre après son intervention. Lorsqu’il a trébuché sur les escaliers ses collègues députés ont tous crié croyant qu’il allait se fracturer. Mais, il y a eu plus de peur que de mal pour l’ancien ministre des Affaires étrangères sous Wade qui n’est pas tombé.

Viviane Chidid, nouvelle ambassadrice «ONU Femmes Sénégal»

Viviane Chidid ne regrettera pas certainement d’avoir chanté «Mariage forcé» dans son dernier album «Wuyuma». Dans ce succès musical, la chanteuse fait un plaidoyer contre le mariage des jeunes filles. Ce tube a certainement pesé sur la balance dans le choix d’ONU Femmes qui a nommé l’artiste sénégalaise ambassadrice de l’organisation. C’est en marge de la campagne des 16 jours d’activisme pour mettre fin à la violence faite aux femmes et aux filles (du 25 novembre au 10 décembre) qui s’est tenue jeudi dernier à Guédiawaye que l’annonce a été faite par la coordonnatrice du programme Sénégal de ONU Femmes, Dienaba Wane Ndiaye. Le mandat d’ONU femmes consiste à faire de sorte que les femmes puissent participer de façon équitable à tous les aspects de la vie. Il s’agit également de lutter contre toutes les formes de violences qui freinent l’épanouissement de la femme. L’heureuse élue, Viviane Chidid s’est dit honorée et fière de ce titre et s’engage à porter le message sur le droit et le respect des femmes à travers sa musique de sorte que la violence à l’égard des femmes soit éradiquée dans le pays.

Un troisième pôle de l’opposition va voir le jour

Après les élections législatives, c’est la reconfiguration au sein de l’opposition. A côté des deux pôles de l’opposition que sont la coalition « Wattu Senegaal» portée par le Parti démocratique sénégalais (Pds) et « Mankoo Taxawu Senegaal », un troisième pôle est en train d’être mis en place. En fait, Modou Diagne Fada, Aida Mbodj, Abdoulaye Baldé, Moustapha Guirassy, Aïssata Tall Sall, Cheikh Tidiane Gadio, le Pr Issa Sall du PUR et Dethié Diouf, ont décidé de former leur pôle. Ils vont dévoiler le nom de l’entité politique dimanche à l’occasion d’une conférence de presse. Les partis de ce pôle qui n’ont pas boycotté le dialogue sur le processus électoral feront le point sur les discussions entamées avec le ministre de l’Intérieur. Ils vont envoyer un mémorandum au ministre Aly Ngouille Ndiaye dans lequel sont compilées des propositions pour améliorer le processus électoral.

Gestion du foncier à Ngayokhéme

La gestion du foncier est une équation difficile à résoudre à Ngayokhéme. La Commune sise dans le département de Fatick a de réels problèmes pour répartir ses terres du fait de la forte densité des populations. Si l’on s’en tient au premier-adjoint au maire, Marcel Ndiana Ndiaye, trente mille habitants vivent sur une surface de 112 Km2. Une densité extrême qui, selon lui, avoisine 270 habitants par km2 pour une moyenne nationale de 50 habitants par Km2. Ce manque de terres habitables et de surfaces arables est souvent source de conflits. C’est pourquoi la mairie, en concert avec le ministère de la Gouvernance territoriale, du Développement et de l’Aménagement du territoire, a organisé une formation sur le domaine national afin de résoudre le problème de la gestion foncière. Il s’agit de former l’ensemble des chefs de villages et conseillers municipaux de la municipalité sur les questions foncières et par ricochet sur la finance locale.

Mouvement d’humeur des étudiants de l’Ucad

Les étudiants de l’Université Cheikh Anta Diop ont renoué avec les mouvements d’humeur. Des étudiants de la faculté des Lettres et des Sciences humaines ont bloqué hier, encore l’avenue Cheikh Anta Diop pour réclamer leurs bourses occasionnant du coup des embouteillages sur cette artère principale. Ces pensionnaires de l’Ucad disent vivre dans la précarité avec le retard de paiement des bourses. Les forces de l’ordre n’ont pas tardé d’intervenir avec des coups de grenades lacrymogènes. Les étudiants étaient confinés à l’intérieur du campus par les policiers qui avaient pris position devant le grand portail.

Passation de service à la Direction de l’Administration pénitentiaire

Le nouveau directeur de l’Administration Pénitentiaire, le Colonel Jean Bertrand Bocandé va prendre fonction ce lundi en présence du ministre de la Justice, Ismaëla Madior Fall. Le Colonel Bocandé remplace à ce poste, son collègue le colonel Daouda Diop qui est promu gouverneur du Palais de la République. Le Colonel Diop n’a pas lui attendu la cérémonie de passation de service pour commencer sa nouvelle mission. Les caméras de «L’As» l’ont filmé en compagnie du chef de l’Etat.

Le ministre Abdoulaye Diouf Sarr signe une convention avec Iressef

Le ministre de la Santé et de l’Action Social, Abdoulaye Diouf Sarr a signé une convention avec l’Institut de la Recherche en Santé de Surveillance Epidémiologique et de la Formation (IRESSEF) du Pr Souleymane Mboup. Le ministre en a profité pour visiter l’Institut qu’il qualifie de projet formidable. A l’en croire, le professeur Souleymane Mboup a démontré à la face du monde que lorsqu’on a la volonté, on est capable de réaliser de très grandes choses. Pour Abdoulaye Diouf Sarr, la signature de cette convention est extrêmement importante pour le ministère de la Santé parce que l’Iressef est un partenaire stratégique. Car, d’après le ministre de la Santé, quand on n’a pas un bon diagnostic, on ne peut pas avoir une bonne stratégie curative. Mais l’Iressef, au-delà du diagnostic en terme de laboratoire, dit-il, est un maillon de la surveillance de la riposte de l’épidémiologie.

500 KG de drogue saisis à Djiffer

La Brigade maritime des Douanes de Joal a réussi un joli coup de filet dans la nuit de jeudi à vendredi. Les hommes en vert ont saisi 500 kg de drogue lors d’une tournée en mer, à hauteur de l’ile aux oiseaux (Djiffer). A en croire le service de Communication des Douanes, la drogue était cachée dans 17 colis. D’ailleurs, une personne a été arrêtée et une autre est en fuite, informe le service de Communication dans son communiqué parvenu à «L’As».

Navetanes à Saint-Louis

N’eut été l’intervention du Professeur Mary Teuw Niane, la finale de la zone 4 de l’Odcav de Saint-Louis n’aurait pas eu lieu. En effet, l’Asc Xeweul Gui qui a perdu sur tapis vert, en demifinale, avait menacé de perturber la rencontre d’aujourd’hui entre les Asc Bok Jom et Diamaguéne. Il a fallu que le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, parrain de la finale, se déplace pour calmer les ardeurs des joueurs et autres supporters de l’Asc Xeweul Gui. Le responsable de l’Apr de Bango, Khor, Ngalléle a ainsi réussi à convaincre les jeunes qui ont décidé de lâcher du lest.

T W /

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.