Le FSD/BJ demande la démission d’Antoine Diome

POLITIQUE : Désignant le Président Macky Sall comme le seul et unique responsable des manifestations violentes qui se passent à travers le pays, le FSD/BJ appelle toutes les forces vives de la nation à se dresser contre ce qu’il appelle une forfaiture en usant de tous les moyens que confère la constitution, notamment le droit à résister à l’oppression.

Prenant à témoin l’opinion nationale et internationale, Cheikh Bamba Dièye et Cie n’excluent pas de saisir les juridictions internationales afin que justice soit rendue aux jeunes victimes de ces événements. Demandant la libération immédiate d’Ousmane Sonko et de tous ses codétenus politiques ainsi que l’abandon de toutes les charges affairant à ces évènements, ils condamnent le silence du chef de l’Etat qu’il qualifie de fuite en avant devant une situation qu’il a lui-même créée.

Condamnant la déclaration du ministre de l’Intérieur, Antoine Félix Diome, le député et sa formation politique pensent que ses qualifications infondées pour décrire la situation se résument essentiellement en des menaces envers des jeunes déterminés mais d’abord et avant tout désœuvrés par la situation sociale du pays. A les croire, son message montre qu’il n’est pas à la hauteur de la situation. Par conséquent, Cheikh Bamba Dièye et Cie demandent sa démission.

Regrettant les violences et les saccages consécutifs aux manifestations, le FSD/BJ indique que même si la colère des partisans de Sonko est légitime, le malaise profond et les injustices criardes, ils doivent rester fermes sur nos valeurs et ne pas suivre ceux qui veulent les entraîner dans les caniveaux.

TW médias

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.