Le Sytjust reconduit un mot d’ordre de grève de 72h

SOCIÉTÉ : Ça fera bientôt un mois que la justice est paralysée par le mouvement d’humeur des travailleurs.

Le Syndicat des travailleurs de la justice (SYTJUST) maintient la cadence. Il ne compte pas arrêter la grève sans satisfaction de ses doléances. Le Sytjust a décrété hier un grève de 72 heures renouvelables couvrant les lundi 13, mardi 14 et mercredi 15 juillet.

Les travailleurs de la justice poursuivent ainsi leur lutte pour contraindre le ministre de la Justice, Me Malick Sall, à faire appliquer le protocole d’accord signé avec les travailleurs de la justice en février 2018. Le syndicat reproche au Garde des Sceaux d’avoir refusé de mettre en œuvre les réformes qu’il a trouvées.

Mais son mutisme face au mouvement d’humeur favorise le prolongement de la crise qui n’a que trop duré. Dans le sillage de la lutte pour la satisfaction de leurs doléances, le Sytjust organise une marche demain sur le boulevard Général De Gaulle.

TW médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.