Les membres du comité de sélection du Fespaco connus

La délégation générale du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco) a publié mardi la liste des membres de son comité chargé de sélectionner les films en compétition pour sa prochaine édition prévue du 25 février au 4 mars 2023.

Le producteur mozambicain Pedro Pimenta, la productrice exécutive tunisienne Lina Chabanne, l’enseignant, réalisateur et scénariste burkinabè Guy Désiré Yaméogo et le Malgache Laza Razanajatova, directeur artistique du Festival court de Madagascar, font partie du comité, a-t-on appris du délégué général du Fespaco, Alex Moussa Sawadogo.

La Burkinabè Claire Diao, critique de cinéma, la programmatrice de films béninoise Farah Clémentine Dramani-Issoufou, le critique et programmateur de cinéma camerounais Enoka Julien Ayemba, et la réalisatrice et scénariste kényane Hawa Essuman sont également membres du comité, a ajouté M. Sawadogo lors d’une conférence de presse donnée à Ouagadougou.

Les personnes choisies constituent ‘’une équipe dynamique de professionnels’’ du cinéma et de l’audiovisuel, a-t-il souligné lors de la conférence relayée par le site Internet du Fespaco.

La délégation générale a tenu compte de ‘’la dimension genre’’, raison pour laquelle elle a choisi quatre femmes et autant d’hommes, selon Alex Moussa Sawadogo. 

La 28e édition du Fespaco, l’un des plus grands festivals de cinéma d’Afrique, a pour thème : ‘’Cinéma d’Afrique et culture de la paix’’. 

‘’Nous savons que nos cinématographies façonnent les attitudes, les comportements et les opinions. C’est la raison pour laquelle la culture de la paix, qui est un processus permanent, doit transparaître dans les créations cinématographiques’’, a commenté la ministre burkinabè de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Valérie Kaboré, sur la RTB, la télévision nationale du Burkina Faso. 

Les cinéastes et réalisateurs désireux de prendre part à la prochaine édition du Fespaco peuvent s’inscrire depuis mars dernier, et les inscriptions se poursuivront jusqu’au 31 octobre prochain, rappelle la délégation générale. 

La compétition officielle comprend huit catégories, dont la ‘’fiction long métrage’’, la ‘’fiction court métrage’’, le ‘’documentaire long métrage’’, les ‘’films des écoles’’, le ‘’Fespaco séries et shorts’’, le ‘’film d’animation’’ et les ‘’films du Burkina Faso’’. 

La hors-compétition est composée de quatre catégories. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.