Ligue des champions: Benzema renverse le PSG, le Real en quarts

SPORTS : Le Real Madrid s’est qualifié pour les quarts de finales de la Ligue des champions, ce 9 mars 2022. Le club espagnol a battu le Paris Saint-Germain 3-1, grâce à un triplé de son capitaine Karim Benzema.

Terrible désillusion pour le Paris Saint-Germain (PSG) en Ligue des champions (C1). Le club français de football, propriété du Qatar, espérait enfin remporter cette compétition en 2022, année durant laquelle l’émirat va organiser la Coupe du monde.

Au contraire, le PSG a quitté la C1 dès les huitièmes de finale, ce 9 mars. La faute au Real Madrid et à son capitaine Karim Benzema, qui a éclipsé son jeune compatriote Kylian Mbappé, ce mercredi soir.

Un Kylian Mbappé irrésistible

On ne sait toujours pas si Mbappé jouera la saison prochaine avec Benzema au Real. Mais, en attendant, la superstar parisienne a maltraité la défense madrilène. Buteur à l’aller, l’attaquant a en effet récidivé au match retour, ce mercredi soir.

Après deux frappes à ras-de-terre stoppée par le gardien belge Thibaut Courtois (8e, 13e) et un but invalidé pour hors-jeu (34e), il a ainsi trouvé la faille d’un plat du pied puissant. Lancé sur la gauche par l’attaquant brésilien Neymar, Mbappé a mis le club français sur la voie royale des quarts de finale (0-1, 39e).

Irrésistible, le champion du monde 2018 s’amuse avec Courtois à la 54e minute, d’un incroyable passement de jambes. Lancé une nouvelle fois par Neymar, l’avant-centre glisse ensuite le ballon au fond des filets mais est signalé hors-jeu.

La réplique tonitruante de Benzema

Le public du Stade Santiago-Bernabeu tombe en pamoison devant la star tricolore. Il en oublie presque que le Real compte un autre crack français dans ses rangs : Benzema. A l’heure de jeu, le numéro 9 madrilène vient harceler le gardien italien Gianluigi Donnarumma. Ce dernier dégage le ballon maladroitement vers l’attaquant brésilien Vinicius. Ce dernier remet la balle en retrait vers Benzema qui égalise : 1-1, 61e.

La formation espagnole se met à y croire, à raison. A la 76e, grâce à une subtile passe du milieu croate Luka Modric, le Français bat une nouvelle fois Donnarumma, le défenseur brésilien Marquinhos déviant son tir : 2-1.

Un Marquinhos pas au bout de ses peines. Dans les secondes qui suivent, le capitaine parisien dégage lui aussi comme il peut, dans l’axe. Benzema jaillit et propulse le ballon dans la cage adverse : 3-1. Les trois coups de poignards du Tricolore sont fatals au PSG. Le Real, club le plus titré en Champions League (13 sacres), continue l’aventure. La saison parisienne, elle, vient de virer au fiasco.

TW médias

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.