L’œuvre de feu Golbert Diagne perpétuée

SOCIÉTÉ : Les Saint-Louisiens ont perpétué l’œuvre de feu Alioune Badara Diagne dit Golbert. La 25e édition de récital du Coran pour le repos des morts, initiée par feu Golbert Diagne, a été ouverte hier au cimetière Marmiyal de Darou.

Cette édition, tenue pour la première fois en l’absence de son initiateur, a drainé beaucoup de monde, particulièrement les talibés de feu Thierno Ndiaye «Douké», l’imam Cheikh Ahmet Tidiane Diallo et d’autres religieux qui ont récité plus de 80 fois le Livre Saint, au grand bonheur de la famille du défunt.

Notre confrère et fils de Golbert Diagne, Malal Junior Diagne, a remercié tous ceux qui ont fait le déplacement pour perpétuer l’œuvre de son père. L’imam ratib de Saint-Louis, Cheikh Ahmet Tidiane Diallo, a aussi rendu un vibrant hommage à Golbert Diagne pour service rendu à la société. Pour le guide religieux, la relève est assurée par ses fils. Selon imam Diallo, l’événement est un élément fédérateur pour les Saint-Louisiens. Quant à Me Alioune Abatallib Guèye, il estime que l’œuvre de Golbert Diagne ne sera jamais oubliée.

Présent à la cérémonie, le maire de Saint-Louis, Mansour Faye qui a magnifié la tenue de cette édition, a tenu à rappeler que seule l’unité peut permettre d’atteindre l’objectif. Pour lui, la séance de récital du Coran est une occasion aussi de prier pour que la paix règne dans le pays et que les préoccupations des populations trouvent solutions.

TW médias

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.