Macky Sall à Amadou Ba : « J’ai espoir en votre victoire à Dakar aux législatives »

Pour vaincre enfin le signe indien et détrône le maire de Dakar, Khalifa Sall…

En dépit du deuil qui frappe son ministre de l’économie et des Finances, le président de la république qui s’est rendu à la maison mortuaire, n’a pas manqué de glisser sur le terrain politique en perspectives des législatives du 30 juillet prochain.

Devant un parterre de personnalités, Macky Sall a dit tout l’espoir qu’il fonde sur Amadou Ba, tête de liste de Benno Bokk Yaakaar à Dakar, pour vaincre enfin le signe indien et détrône le maire de Dakar, Khalifa Sall.

Le Président Macky Sall a espoir en la victoire de la liste Benno Bokk Yaakaar (Bby) dirigée par Amadou Ba dans le département de Dakar. Il l’a dit hier lorsqu’il est allé présenter ses condoléances au ministre de l’Economie et des Finances qui a perdu sa mère Marième Baal.
A la tête d’une forte délégation composée entre autres du Premier ministre Mahamad Dionne et du ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda Diallo, du ministre des Forces Armées Augustin Tine, du ministre de la Formation professionnelle Mamadou Talla, le chef de l’Etat qui s’est rendu à la maison mortuaire (à l’Unité 6 des Parcelles Assainies) un peu avant la rupture du jeûne, a galvanisé la tête de liste Bby de Dakar.

S’adressant à Amadou Ba, dans un discours en wolof, Macky Sall a indiqué : « il y a une nouvelle responsabilité que je vous ai confiée. C’est pourquoi, je ne peux pas venir jusqu’ici aux Parcelles Assainies, malgré le deuil, et ne pas en parler devant vos parents et proches afin qu’ils vous aident à réussir cette mission. Compte tenu de votre proximité avec les populations des Parcelles Assainies, j’ai espoir que vous allez relever ce défi. C’est parce que j’ai espoir en vous que je vous ai choisi comme tête de liste. J’ai espoir que si Abdoulaye Diouf Sarr, nos alliés du Ps et de l’Afp acceptent votre leadership et que vous travailliez dans l’unité, vous allez relever le challenge ». Le chef de file des apéristes a tenu ces propos devant une forte assistance composée de plusieurs personnalités politiques, coutumières et religieuses.

Thierno Madani Tall, guide de la famille omarienne à Dakar, qui a parlé au nom de Amadou Ba, son talibé, a indiqué qu’il prie ardemment pour la réélection du Président Macky Sall en 2019. Et si cela ne tenait qu’à lui, ce dernier serait Président jusqu’en 2029, mais il sait qu’il y a des limites.

Répondant au marabout, le Président Macky Sall a loué la simplicité, l’humilité et la disponibilité de Thierno Madani Tall qui n’hésite pas à le précéder lors de ses visites à Podor et à Halwar et à supporter les intempéries.

À noter que les vœux de la défunte ont été exaucés d’autant que de son vivant elle a toujours souhaité que Thierno Madani Tall soit présent à ses obsèques. Le marabout qui était en ziarra à Fez (Maroc) est rentré une heure avant qu’elle ne s’éteigne.

À la Mosquée omarienne où se sont déroulées la levée du corps et la prière mortuaire, il y avait plusieurs personnalités politiques dont le ministre d’Etat Mbaye Ndiaye, Mansour Élimane Kane, Mansour Faye, Moustapha Diop, l’ancien ministre des Finances Amadou Kane. Ousmane Tanor Dieng, Thierno Bocoum, Ousmane Sonko, Me Moustapha Ndiaye, Mamadou Racine Sy, Mar Thiam, Babacar Ngom, Ahmet Amar et Alioune Ndoye (maire du Plateau). Le maire des Parcelles Assainies Moussa Sy a assisté à l’inhumation.

La prière mortuaire a été dirigée par Chérif Abdou Moutalib Tijani. Tous les orateurs se sont accordés à magnifier la générosité et la piété de la défunte qui repose désormais au cimetière de Pikine auprès de son défunt époux.

L’AS

T W / Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.