Maîtresse d’un homme marié, Yaay 2.0 : Kalista Sy, la Shonda Rhimes sénégalaise se dévoile

Impossible de lister les meilleurs scénaristes au Sénégal voire en Afrique sans citer la figure féminine de la fiction sénégalaise, Kalista. Kalista Sy, de son vrai nom, la jeune dame s’est également tracée chemin dans la production au-delà de son statut de scénariste et réalisatrice.

Ses productions à haute teneur « féministe »  sont toujours vues tel un miroir fidèle  d’une société parfois hypocrite. Les tabous, la jeune productrice compte les briser à travers ses œuvres qui évoquent des thèmes aussi osés que sensibilisateurs.

L’on se rappelle certaines de ses scènes jugées « pas très pudiques » dans la série “Maîtresse d’un homme marié” qui avaient provoqué l’ire de certaines organisations musulmanes. On se souvient que ces plaintes lui avaient valu des rappels à l’ordre du Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA). Plus déterminée et plus solide que jamais, elle est revenue avec “Yaay 2.0” pour une confirmation qui lui a ouvert les portes d’un public plus unisexe.

Dans cet entretien accordé à Seneweb, Kalista nous parle de tout : son parcours, ses séries à succès, son départ de Marodi, ses futurs projets mais également sa vision du cinéma sénégalais.

Seneweb

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.