Maladie dermique des pêcheurs: le ministre Alioune Ndoye révèle les premiers résultats des analyses

SANTÉ : Le ministre des Pêches et de l’Economie maritime, qui clôturait samedi, la Journée mondiale de la Pêche artisanale à Diamniadio, a révélé les premiers résultats des prélèvements effectués en mer, après l’apparition d’une maladie dermique chez des pêcheurs de Thiaroye/Mer et Rufisque.

Selon Alioune Ndoye, les premières analyses « ne révèlent pas de pollution chimique et autres des zones concernées » et que les filets utilisés par les pêcheurs seraient à l’origine de la maladie.

« Notez que pour l’instant les premiers résultats nous sont remontés et il ne s’agit pas de pollution chimique et autres. Les recherches s’orientent vers les filets utilisés. En tout cas, la recherche s’oriente vers ça, mais tous les prélèvements aujourd’hui faits ne révèlent pas de pollution chimique et autres des zones concernées », a-t-il indiqué.

TW médias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.