Mamadou Seck, Bâtonnier de l’ordre des avocats, demande aux Magistrats de ne pas brader leur indépendance

L’audience solennelle de rentrée des Cours et tribunaux pour l’année judiciaire 2022-2023, s’est tenue ce lundi, informe Seneweb.

À cette occasion, le Bâtonnier de l’Ordre des Avocats Mamadou Seck a lancé un appel fort aux Magistrats à ne pas céder sur leur indépendance : “Chers Magistrats, l’indépendance qui vous est offerte par vos statuts, et dont vous pouvez disposer à souhait, a comme contrepartie de puissantes sujétions exigeant l’exercice compétent et impartial de vos fonctions et conséquemment, vous ne pouvez pas vous soumettre à des obligations ou contraintes de nature à restreindre votre liberté de réflexion ou d’action. Vous ne pouvez pas porter atteinte à votre indépendance. Dans l’exercice professionnel d’un magistrat, qu’il soit du siège comme du parquet, l’indépendance a une dimension personnelle qui l’oblige à ne jamais sacrifier ce qui fonde et justifie son action, à savoir les exigences déontologiques de la profession”.

“Les principes essentiels de votre profession ne sont pas des slogans que l’on brandit comme un étendard, ils sont les conditions cumulatives et nécessaires du respect et de l’acceptation des décisions de justice par les justiciables”, a-t-il poursuivi.

Cette sortie prend une connotation particulière à l’heure où le débat sur l’indépendance de la Justice se pose avec acuité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.