Matam : 84 hectares de riz inondés, 450 tonnes de paddy en ruines

La riziculture au nord du pays, notamment à Matam est également menacée par le débordement au niveau du fleuve Sénégal. Sur les 5 360 hectares de riz exploités, les 244 sont sous les eaux, soit 1 500 tonnes de riz paddy noyés suite aux fortes pluies enregistrées depuis le début de l’hivernage.

Les 160 ont pu être récupérés, alors que 84 sont détruits emportant 450 tonnes de Paddy en ruines, rapporte L’Observateur, dans sa parution du jour qui reprend les chiffres du Société d’Aménagement et d’Exploitation du Delta du Fleuve Sénégal (SAED).

« Actuellement, nous avons 84 ha encore inondés. C’est un peu moins de 2% des superficies », explique Abdou Sall, délégué de la SAED à Matam.
Dans cette zone, il y a eu des pluies exceptionnelles de plus de 100 mm qui se sont répétées de manière rapprochée.

Pressafrik

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.