Matar Ba répond à ses détracteurs qui réclament son départ

«Ma démission n’est pas d’actualité»

Le ministre des Sports, a répondu à ceux qui réclamaient sa démission après le drame du Stade Demba Diop qui a fait huit morts samedi. «Ma démission n’est pas d’actualité», a déclaré Matar Bâ  qui précise qu’il n’est pas prêt  à  lâcher le sport.

Le  ministre des Sports, Matar Ba a choisi la cérémonie de remise du drapeau national à la délégation sénégalaise en partance pour Abidjan qui abrite les Jeux de la Francophonie, pour apporter des éclairages sur les  événements de samedi dernier, occasionnant la mort de 8 personnes.

Sur ce,  il a  demandé  à chaque partie concernée de prendre ses responsabilités. «L’organisation de cette finale a été gérée par la Ligue Professionnelle et qui a fini de prendre des décisions. Sur le plan judiciaire, le Procureur a déjà tenu sa conférence de presse (voir par ailleurs) pour l’ouverture de l’enquête  afin de situer toutes les responsabilités dans cette  affaire», a-t-il expliqué en marge de cette cérémonie.

Et d’ajouter : «l’Etat a pris la charge de mener l’enquête et de ne pas se tromper en vue de la traque des vrais coupables de cette tragédie». Le patron du sport sénégalais a égamement profité de son face à face avec la presse pour demander «aux supporters des deux équipes de se calmer». «Ce n’est que du sport et cela va rester ainsi», exhorte-t-il. Sans trop s’y  attarder,  il en a aussi profité pour répondre à ces détracteurs qui  réclamaient  un peu partout sa démission. «Ma démission n’est pas d’actualité. Je ne réponds pas à une opposition qui ne fait que de la politique politicienne. Je suis en charge d’une mission que m’a confiée le président Macky Sall. C’est d’amener le plus loin possible le sport sénégalais. Du coup,  je ne vais pas être trop long car notre pays est en deuil. La tristesse s’est faite sentir un peu partout au Sénégal», soutient-il.

Cheikh SARR

T W / Société

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.