Meeriam une femme « Open mind »: « Ma relation avec Xuman, m’inspire… »

CULTURE : Voix féminine, Meeriam est la voie vers la femme artiste et artisane de sa vie. Etre pluriel, Meeriam est un condensé de singularité, d’où son originale personnalité de femme « open mind » à l’esprit vif ouvert sur le monde mais ancré dans sa culture de valeurs.

Cela l’a conciliée avec ses parents pour un pacte musique-études comme les garçons feraient sport-études. Ce mix de clairvoyance et de folie maîtrisée est ce qui définit l’invitée de rewmi, dont le monde entendra parler.

Point de vue dans la musique sénégalaise

La musique sénégalaise est sur la bonne voie, juste qu’il nous reste du chemin à faire pour pouvoir trouver une formule pour l’exporter. Nous avons une richesse en sonorité et on pourrait vraiment s’atteler à trouver un modèle de musique sur lequel tout le monde pourrait se reconnaître, à commencer par l’Afrique, puis au niveau international. Je pense qu’il est temps que nous ayons nos empreintes sur les grandes scènes internationales et qu’on ait nous aussi notre particularité qui fera de tout un temple, un pilier de la maison. Mais aussi que l’on suive les pas de nos aînés qui ont vraiment fait un travail de « ouf » pour nous mettre dans les rangs. Pour moi, la nouvelle génération devrait plus s’inspirer d’eux et plus aller dans ce sens-là. L’idée ce n’est pas de délaisser la musique locale, mais plutôt de  trouver une formule qui pourrait faire en sorte que nous soyons sur les pas de Youssou Ndour, Baba Maal, Cheikh Ndigueul Lo, entre autres.

Le rôle des artistes féminines pour le changement des mentalités

Pour changer les mentalités, nous devrions plus collaborer artistiquement, avoir plus de featuring,  de mobilisations, de coopérations pour combattre ensemble la violence faite aux femmes. Il y a beaucoup de thèmes sur lesquels on pourrait œuvrer ensemble parce que l’union fait la force. De plus, nous ne sommes pas si nombreux que ça dans le milieu musical sénégalais. Plus on s’unit et plus loin on ira !

Son intégré dans le label Natty dread entertainment de Xuman ?

J’ai connu Xuman après le concours national Le Nouveau Son. D’ailleurs, il m’avait déjà remarquée avant qu’un ami ne me présente à lui. C’est quelqu’un que j’avais vraiment rêvé de rencontrer parce qu’on ne peut pas nier toute son expérience, son talent et tout ce qu’il a eu à œuvrer pour l’art urbain. Il aimait vraiment ce que je faisais et moi aussi, je voulais travailler avec quelqu’un d’aussi expérimenté que lui. Et c’est de là que tout a commencé avec le label  Natty dread entertainment en 2018.

Son inspiration Xuman ?

La force, l’intégrité, et le dépassement de moi-même. Il m’a appris à me dépasser, donner le meilleur de moi-même et à toujours me pousser à donner plus avec sa fameuse phrase « Meeriam tu peux toujours faire plus, tu peux toujours donner plus de ton potentiel  ». Je ne le remercierai jamais assez pour tout ce qu’il m’a appris. Au-delà de la musique c’est quelqu’un que je respecte beaucoup, c’est un frère, un ami. Xuman a vraiment participé à ma carrière et de façon très positive.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.