Meurtre de Ndongo Gueye : les tristes détails de la perquisition

SOCIÉTÉ : Après la mort de Ndongo Gueye, la perquisition effectuée au domicile du meurtrier présumé a un peu plus éclairé les enquêteurs. 

Dans l’enquête sur le meurtre présumé de Ndongo Gueye, Bassirou Thiam a été arrêté. Lors de la perquisition, effectuée chez le principal suspect, au quartier Médinatoul Mounawara de Pikine, la Sûreté urbaine a fait une découverte.

Les limiers ont trouvé dans sa chambre, un oreiller dont le coton a été extirpé. Après analyse, il s’agit des morceaux de coton trouvés sur la bouche et les narines de la victime, renseigne Libération.

Pour les policiers, Bassirou Thiam a agi ainsi afin d’éviter l’écoulement du sang. La preuve, un drap tâché de sang qui a, en toute vraisemblance, servi à envelopper le corps de la victime, a été déniché dans la même pièce, de même qu’une serviette qui a servi à nettoyer le sang.

Tous ces éléments techniques, ajoutés à plusieurs témoignages et géolocalisations, ont permis aux enquêteurs de reconstituer ce qui s’est passé. 

TW médias

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.